Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Actualités

Le Parcours du cœur

Cette année encore, le parcours du cœur a eu lieu à Labastide-Murat et a rassemblé les enfants des écoles de Labastide-Murat, Les Pechs-du-Vers ainsi que les enfants des IME de Nayrac, Roittelets de Fons, Boissor de Luzech, et le centre Genyer de Cahors.

Ce 30 mai 2024, 130 enfants ont pris le départ du cross du parcours du cœur. Les enfants ont participé à des ateliers autour des JO et du handisport : rugby fauteuil. Ils ont eu la chance de rencontrer l’équipe du rugby à 13 de Cahors, où Benjamin Bros et son équipe ont initié les plus grands au rugby fauteuil.

La flamme olympique portée par Lynsay, amena les enfants sur le terrain de football où une banderole aux couleurs des JO mettait en avant chaque classe.

Le cécifoot a été animé par Edgar MPOSA Gonda et Mélanie Chalvet du district du Lot de Football. Les CP, CE1 et CE2 ont pris un temps pour résoudre les énigmes du nutrigame proposé par Edouard BERNARDELLI et Noémie Vermonet du Comité Départemental du Sport Adapté du Lot. L’Association Fight Academy 46 et le tennis club de Labastide-Murat étaient également présents pour animer cette journée.

Parcours du cœur 2024
Parcours du cœur 2024
Parcours du cœur 2024

Merci à l’Union Départementale des Premiers Secours pour leur présence lors de cette journée.

Les photos de l’évènement sont disponibles ici :

Parcours du Coeur

Photos : ©Nathalie Borde

Ouverture de la nouvelle salle du RPE

Les nouveaux locaux du Relais Petite Enfance Colég’RAM sont prêts à vous accueillir. Ce lieu sera ouvert les mercredis de 10h à 12h30, sur inscription auprès du relais. 

Ce projet est réalisé grâce à la Caisse d’Allocation Familiale, la MSA et la Communauté de Communes du Causse de Labastide-Murat. Au plaisir de vous y retrouver petits et grands !

En savoir plus

La nouvelle Convention Territoriale Globale du Causse de Labastide-Murat, signée et prête à entrer en action.

La Convention Territoriale Globale des Services aux Familles (CTG) 2023-2027 a été signée le 02 avril dernier en présence de Mesdames Valérie GUILLON, directrice de la CAF du Lot, Sophie SARFATI, présidente de la Communauté de Communes du Causse de Labastide-Murat, Pauline SIRE, directrice de l’Action Sociale de la MSA Midi Pyrénées Nord et Anne-Cécile VIALLE, sous-préfète de Figeac, ainsi que de Messieurs René COURDES, maire de Coeur-de-Causse, Alain MARTY, maire des Pechs du Vers et Lionel VACOSSIN, maire de Montfaucon. Le Conseil départemental est également signataire de cette convention qui succède à un premier accord portant sur la période 2019-2022.
Elle peut, dès à présent, servir de feuille de route à tous les acteurs sociaux du territoire, et en particulier aux partenaires actifs dans la petite enfance, l’enfance, l’animation de la vie sociale, l’accès aux droits et la parentalité.
Cette nouvelle CTG est le fruit d’un travail collectif auquel ont participé de nombreux acteurs du territoire : services de la communauté de communes, services municipaux, élus, partenaires institutionnels et financiers, associations actives au plan local et habitants. Cela représente au total plus d’une centaine de participations aux différents moments d’échanges et d’évaluation, une vingtaine de services, structures, institutions ou associations mobilisées, 3 ateliers de diagnostic et de plan d’action, une animation en direction des habitants et une enquête en ligne.
Cette CTG est un engagement à mettre en place un projet social principalement orienté vers le développement des équipements et des services aux familles. Il permet de prioriser les objectifs et les actions à mettre en place à moyen terme, en fonction d’un état des lieux partagé par les parties prenantes du champ social et de mobiliser les forces autour de ces objectifs et d’un plan d’action défini collectivement.
Les principales ambitions de cette convention 2023-2027 sont de :

  • conforter l’offre de services aux familles, et en particulier d’augmenter la capacité d’accueil collectif de la petite enfance et de la répartir sur le territoire ;
  • de renforcer les accès aux droits et aux services en faisant notamment évoluer la couverture géographique de France Services et en assurant un meilleur fonctionnement des dispositifs ;
  • de développer la vie associative et culturelle en valorisant et en soutenant les associations dans leurs propositions d’actions culturelles et de solidarité.
    Le diagnostic social de territoire réalisé a, par ailleurs, permis de pointer d’autres enjeux importants de développement et d‘attractivité de territoire que sont l’offre de santé, de logement ou la mobilité. Le plan d’action de la CTG contient un axe de travail transversal par lequel il entend contribuer à ces autres politiques.
    Les axes stratégiques se traduiront par des actions concrètes d’investissements financiers ainsi que par la poursuite, le renforcement ou la mise en place de nouvelles actions ou projets d’animation du territoire comme le développement de l’offre de garde pour les 0-3 ans, l’amélioration des conditions
    d’accueil en ALSH, l’appui et l’accompagnement à la parentalité, une offre d’accompagnement au numérique, l’accès aux loisirs et à la culture ou encore le soutien aux associations.
    Informations :
    Myriam Mottard – chargée de coopération CTG à la CCCLM 06 07 11 47 59 – ctg@cc-labastide-murat.fr

Nous sommes patients on vous attend!

LA MAISON DE SANTE A LABASTIDE-MURAT (Coeur-de-Causse) RECHERCHE :

1 MEDECIN GENERALISTE – 1 MEDECIN REMPLACANT et 1 ORTHOPHONISTE

Une équipe médicale et paramédicale aux multiples compétences

Les locaux récents et modernes accueillent 1 médecin généraliste, 1 assistante médicale, 1 rhumatologue et expert médical, 1 médecin spécialiste de la médecine vasculaire, 1 gérontopsychiatre, 1 dentiste et son assistante, 2 cabinets d’infirmiers, 1 sage-femme, 2 kinésithérapeutes, 1 pédicure-podologue, 1 orthoptiste, 1 psychologue,1 nutritionniste- diététicienne, 1 ostéopathe. La Maison de Santé dispose également d’un accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou en perte d’autonomie, d’un service spécialisé (ESA) dans la prise en charge à domicile des personnes atteintes de troubles cognitifs, maladie d’Alzheimer ou autre maladie neurodégénérative, d’un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD), d’un groupe d’entraide mutuelle pour les personnes atteintes de traumatismes crâniens ou cérébrolésées (AFTC).

Vous trouverez aussi dans un même lieu tous les services et les réponses pour le maintien à domicile, l’accompagnement ou la perte d’autonomie (assistante sociale, service de portage de repas, services ménagers, aide à domicile, France Services,…). Dans une continuité des services de soin à deux pas de la maison de santé se trouve la pharmacie du territoire.

Des équipements et des activités sport-santé

Au sein de la MSP et grâce au bassin aquatique, à la salle de remise en forme, nous proposons des activités bien-être, sport santé, activités physiques adaptées pour pathologie chronique et ALD en partenariat avec l’Unité de Médecine de l’Exercice et du Sport/ Maison sport santé des CH de Cahors et de Figeac, aquagym, aquabike, bébé-nageur; encadrées par un maître-nageur sauveteur et une éducatrice sportive.

Venez vous installer sur un territoire attractif et rencontrons-nous pour échanger sur votre projet.

Contacts :

Anne-Claire RENARD au 07 85 72 30 23 ou par mail à dgs@cc-labastide-murat.fr

Enquête aux habitants pour la révision de la charte du Parc

Le Parc naturel régional des Causses du Quercy, dont nous faisons partie, mène actuellement la révision de sa Charte qui permettra de renouveler son classement et définir le cadre de son action dans les quinze années à venir. Cette nouvelle Charte doit être le projet de tous ! Le Parc vous invite à répondre à l’enquête en ligne qui vous permettra d’exprimer votre regard sur le territoire d’aujourd’hui et vos attentes pour celui de demain. Il vous convie également à une réunion publique qui aura lieu le lundi 18 mars 2024 à 18h en simultané dans six communes du territoire. Une rencontre se tiendra notamment sur Labastide-Murat. Merci d’en parler largement autour de vous !

Afin de permettre l’expression de chacun, y compris en dehors des temps collectifs, le Parc vous permet de rédiger une contribution écrite qui sera versée aux réflexions et aux échanges qui permettront de formaliser le projet de notre Parc à l’horizon 2042. Ce cahier des contributions citoyennes est fait pour vous ! Vous pouvez vous exprimer sur un seul sujet ou sur une pluralité de thèmes qui vous sont chers.

Tous les ménages devront trier leurs déchets alimentaires à partir du 1er janvier 2024

À partir du 1er janvier 2024, tous les ménages devront disposer d’une solution leur permettant de trier leurs déchets biodégradables (déchets dégradables naturellement par des micro-organismes vivants) et les séparer du verre, des emballages ou du reste de la poubelle indifférenciée, selon l’article L541-21-1 du code de l’environnement.

La mise en œuvre de cette disposition, introduite par la loi du 10 février 2020 contre le gaspillage et pour l’économie circulaire, repose sur les collectivités territoriales, qui devront proposer les solutions vous permettant d’effectuer ce tri à la source. Pour mémoire, le coût d’élimination des déchets issus du gaspillage alimentaire dans le Lot est de 720 000 €.

Ces solutions sont multiples, conjointes ou complémentaires, en fonction de la situation des communes (urbaines, rurales) et des ménages concernés (en appartement, en pavillon) : elles peuvent passer par la mise à disposition de composteurs individuels, ou collectifs (pour un immeuble, une rue, un quartier), de poubelles individuelles ou de conteneurs collectifs pour une collecte spécifique en benne à ordures, comme il en existe déjà pour les emballages ou le verre.

Le SYMICTOM du Pays de Gourdon a choisi, comme les autres collectivités du département du Lot, de valoriser le COMPOSTAGE. La collecte généralisée aurait un coût trop élevé.

  • Les composteurs collectifs proposés par le SYDED du Lot, peuvent être installés dans les bourgs, écoles, quartiers, lotissements…, le reste à charge de 100 € est financé par le SYMICTOM du Pays de Gourdon.
  • Les composteurs individuels proposés par le SYDED du Lot sont disponibles avec un reste à charge de 20 € pour les particuliers ou entreprises.

Pour toute demande de composteur, vous pouvez vous rapprocher de Madame VATIN au SYMICTOM (pvatin@symictom.fr 05.65.21.08.01).

L’objectif est de valoriser, sous forme de compost, ces biodéchets constitués pour l’essentiel d’épluchures, produits de cuisine et restes de repas, au lieu de les enfouir ou de les brûler, afin de réduire la production de gaz à effet de serre. De plus le coût de traitement des déchets non-valorisables est de 242 € la tonne, dépense qui peut être évitée si les déchets sont traités sur place.

Cette obligation de tri à la source des biodéchets, en plus des ménages, concerne également toutes les entreprises et les collectivités.

 À savoir : selon l’article L. 541-1-1 du code de l’environnement, les biodéchets sont « les déchets non dangereux biodégradables de jardin ou de parc, les déchets alimentaires ou de cuisine provenant des ménages, des bureaux, des restaurants, du commerce de gros, des cantines, des traiteurs ou des magasins de vente au détail, ainsi que les déchets comparables provenant des usines de transformation de denrées alimentaires ».

Sophie Sarfati succède à Thierry Cassan à la Présidence de La Communauté de Communes.

Suite à la démission de Thierry Cassan à la présidence de la Communauté de Communes du Causse de Labastide-Murat, Sophie Sarfati, Maire de Nadillac a été élue le 28 Juin dernier, Présidente de la CCCLM.

Dotée de plusieurs Masters et diplômée de l’EN3S, Mme Sarfati est directrice Adjointe de la Caisse de la Mutualité Sociale Agricole de Midi Pyrénées Nord.

Elue Maire de Nadillac en 2020 et Conseillère Communautaire, elle est élue Présidente de la Communauté de Communes du Causses de Labastide-Murat.

« Je présente ma candidature avec la volonté de donner un nouvel élan à notre collectivité. J’ai conscience de la responsabilité et du travail que cela va engendrer mais c’est bien collectivement que nous relèverons les défis qui nous attendent. » a lancé en introduction Mme Sarfati.

La nouvelle Présidente souhaite mettre en place une méthodologie participative hors des instances légales « pour que chaque conseiller puisse s’exprimer et que nous ayons des vrais débats de fonds ».

L’offre de service à la population est primordiale. De nombreuses compétences relèvent de la Communauté de Communes (enfance, sociale, Développement Economique, Maison de Santé, voirie…) et dès demain il faudra mobiliser l’ensemble de nos partenaires pour parvenir à proposer des services répondants aux besoins et adapter nos organisations.

Enfin, en ces temps d’inflation et de budgets restreints pour les ménages et les collectivités, les élus ont d’un commun accord baissé leurs indemnités.

Le nouveau Bureau se décompose de la façon suivante :

  • Présidente : Sophie Sarfati, Maire de Nadillac la santé, le sport sont notamment placés   sous l’autorité directe de la présidente.

1er Vice-Président : Michel Laverdet, 2ème adjoint à Montfaucon, en charge de l’urbanisme, environnement, GEMAPI.

2ème Vice-Président : Thierry Merican, 1er adjoint à Cœur-de-Causse, en charge des bâtiments communautaires, de la voirie.

3ème Vice-Président : Jean-Louis Poujade, Maire de Blars, en charge des ressources humaines et d l’attractivité économique et touristique.

4ème Vice-Président : Christian Pons, Maire de Soulomès, en charge des solidarités : mobilités, culture, bibliothèque, France Services, publics fragiles.

5ème Vice-Président : Michel Thébaud, Maire de Séniergues, en charge des finances.

6ème Vice-Président : Alain Marty, Maire de Les-Pechs-du-Vers, en charge de la petite enfance, enfance, référent CTG.